Conseils pour la mise à l’eau de votre robot électrique de piscine

Vous avez trouvé le robot qui sied à votre piscine, et vous avez hâte de le voir en fonctionnement. Quoi de plus normal ? Cependant, avant de se (et de le) jeter à l’eau, il faut veiller à respecter quelques étapes préliminaires.

Je peux vous faire part de ces quelques précautions grâce à mon expérience personnelle, qui m’a « permis » de faire environ tout ce que vous ne devez pas faire…

1 : L’emplacement du robot et la taille du câble d’alimentation

Chaque robot à une longueur de câble fourni différente. J’espère que vous avez opté pour un robot avec un câble assez long, sans quoi, ne comptez pas sur le robot pour nettoyer toute votre piscine… La longueur du câble doit au moins être égale à la diagonale de votre piscine. Si ce n’est pas le cas, ne faites pas fonctionner le robot.

Exemple : J’ai une piscine rectangulaire de 8 x 4 mètres, qui à donc une diagonale d’environ 0 mètres (8,94 m). Un robot électrique adapté à mon bassin doit donc avoir un câble d’alimentation de 9 mètres de long minimum.

Lors de la mise en eau du robot, insérez-le au milieu de votre piscine, c’est à dire au milieu d’une longueur de la piscine. Cela permettra au robot de pouvoir partir dans toutes les directions sans trop tirer sur le câble. Laissez le câble bien enroulé ou entièrement déroulé près du bord de la piscine. N’insérez pas tout le câble dans l’eau : le robot pourrait buter dessus, et ne plus avancer.

Si le robot dispose de brosses mousse : avant de le mettre en marche, laissez tremper les mousses, surtout lors de la première utilisation du robot. En effet, les mousses ont tendance à être très dures quand elles sont sèches, surtout quand le robot est neuf. En quelques minutes, l’eau va imprégner les mousses qui se détendront alors. Si vous mettez le robot dans l’eau sans avoir mouillé les mousses, il est très probable que celui-ci flotte sur l’eau, tout simplement (c’est du vécu) !

2 : Dans la piscine

Avant d’immerger votre robot, pensez à retirer tous les jeux et accessoires (bouées, matelas, thermomètre) de la piscine. Ceux-ci risquent de gêner le robot ou son câble, et donc de nuire à son bon fonctionnement.

Vérifiez également le bon équilibre de l’eau : au minimum, vérifiez que le pH de l’eau soit dans une fourchette acceptable (entre 7 et 7,6) : le pH à une influence directe sur les performances du robot, ainsi que sur sa durée de vie !

Le taux de désinfectant doit également être dans des normes acceptables : ne vous servez pas de votre robot de piscine si vous avez fait un traitement choc dans les dernières 48 heures ! Un excès de chlore dans l’eau peut littéralement « manger » les plastiques du robot à moyen terme.

Si la piscine est très sale (typiquement en sortie d’hivernage par exemple), essayez dans la mesure du possible de passer un coup de balai manuel avant d’envoyer le robot dans votre piscine. Enlevez les plus gros débris (feuilles, herbes) et la terre s’il y en a. Votre robot électrique sera moins sollicité, vous allongerez ainsi sa durée de vie. Si vous avez des filtres grossiers (filtres de printemps), vous pouvez faire un passage du robot avec, avant de remettre le filtre classique. Cela évitera d’encrasser et colmater le filtre du robot, et vous épargnera de longues minutes de nettoyage avec votre jet d’eau…

En fonction de la puissance de votre pompe de filtration, il peut être judicieux de couper la filtration de la piscine lors du cycle de nettoyage du robot. Celui-ci peut être gêné par un fort débit d’eau, et dévier de sa trajectoire, se retourner, ou se bloquer.

3 : Une fois le nettoyage du bassin terminé

Votre bassin est tout propre, et le robot à fini son cycle. Vous pouvez alors le retirer de l’eau. Certains robots se stationnent directement au fil de l’eau (le robot flotte) en attendant que vous le récupéreriez. Sortez toujours le robot électrique de la piscine par sa poignée. Toujours. J’insiste sur ce point car, si vous prenez l’habitude de sortir votre robot de l’eau en tirant sur le câble, celui-ci va, à coup sûr, s’arracher tôt ou tard.

Je sais de quoi je parle, cela m’est arrivé il y a quelques années… Après avoir eu un devis de remplacement du câble d’alimentation, j’ai tout simplement changé de robot : le prix d’un robot neuf et d’un câble de remplacement était pratiquement identique… Je peux vous dire que, depuis ce jour, je fais un petit effort pour aller chercher la poignée du robot !

Pour finir

Suivre ces quelques conseils lors de la mise en eau de votre robot vous permettra de gagner un temps précieux en maintenance, réparation d’erreurs, etc (du moins, je l’espère !). Bonne baignade !

2 pensées sur “Conseils pour la mise à l’eau de votre robot électrique de piscine

  • 27 octobre 2016 à 09:51
    Permalink

    Merci beaucoup pour votre article ! Est-ce que vous pouvez me donner un peu plus de détails sur le réchauffement d’une piscine ?

    Répondre
    • 28 octobre 2016 à 09:21
      Permalink

      Bonjour,

      Nous ne sommes malheureusement pas des experts en chauffage de piscine ! En fonction de votre budget et des performances espérées, il existe divers moyens de chauffer l’eau de votre bassin, ou de limiter sa perte de chaleur : bâche à bulle, réchauffeur solaire, chauffage électrique ou encore avec une pompe à chaleur ! Vous trouverez quelques éléments de réponse ici : http://www.quelleenergie.fr/economies-energie/chauffage-piscine/

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *