Conseils pour la mise à l’eau de votre robot hydraulique

Afin de faciliter les premières manipulations de votre robot hydraulique de piscine, j’ai décidé d’écrire ce petit article ou j’ai réuni quelques conseils « de base » pour l’utilisation d’un robot hydraulique.

Comme son nom l’indique, le robot hydraulique fonctionne grâce à la filtration de votre piscine. Cela signifie que l’efficacité du nettoyage du robot dépendra en grande partie de la puissance du système de filtration que vous possédez.

1 : Le nettoyage souhaité

Certains robots hydrauliques ne nettoient que le fond, alors que d’autres proposent un nettoyage complet du bassin (fond + parois). Évidemment, le débit de filtration minimum devra être plus important lors du nettoyage des parois que lors du nettoyage du fond.

De mon coté, j’ai déterminé qu’il faut avoir un système de filtration d’un débit de 6 m³/h minimum pour un nettoyage correct du fond du bassin. En dessous de ce débit, le robot pourra avoir du mal à sa déplacer, s’arrêtera tout seul, ou ne nettoiera pas assez bien le fond, laissant encore des impuretés…qu’il faudra donc ramasser à la main !

Si la filtration de votre piscine a un débit inférieur, je vous conseille plutôt de passer sur un robot électrique (qui sera autonome), ou bien, si vous avez un budget serré, sur un aspirateur manuel électrique. C’est une batterie qui est en charge de l’aspiration des impuretés. Cependant, le déplacement de l’aspirateur se fait grâce à vos mains !

Si vous recherchez un nettoyage complet de votre piscine, assurez-vous que le débit de votre filtration soit au minimum de 10 m³/h.En deçà de ce débit, vous vous exposez à divers problèmes : au mieux, votre robot grimpera plus doucement le long de vos parois ; au pire, il ne montera tout simplement pas !

Vérifiez bien le débit de filtration de votre équipement avant de choisir un robot hydraulique !

2 : Le raccordement du robot

Voici la partie la plus délicate lors de la manipulation du robot hydraulique. Ces robots sont généralement fournis avec 8 à 12 mètres de tuyaux souples. 2 solutions s’offrent à vous :

  • Si vous disposez d’une prise balai : connectez le robot hydraulique à cette prise.
  • Si vous n’avez pas de prise balai : il faudra connecter votre robot à votre skimmer.

Le branchement à une prise balai existante est le montage le plus fréquent. Cependant, il arrive que sur certains modèles de piscines ( comme les piscines en coque par exemple), aucune prise balai ne soit disponible. Dans ce cas, le raccordement se fait directement sur le skimmer. La plupart du temps, des raccords sont fournis avec les robots hydrauliques pour faciliter le branchement à un skimmer. Au besoin, vous pourrez trouvez des adaptateurs séparément.

Attention : coupez toujours la filtration de votre piscine avant le raccordement de votre robot !

Le tuyau du robot est en plusieurs parties : il vous faudra les assembler sous l’eau, afin d’éviter de laisser de l’air dans le tuyau du robot. En effet, si vous laissez de l’air, il y a de grandes chances que votre pompe de filtration se désamorce, par manque d’eau.

N’hésitez pas à secouer légèrement les tuyaux assemblés, pour chasser l’air stagnant. C’est un coup de main à prendre, mais une fois qu’on est habitué, on le fait naturellement !

3 : Le nettoyage du bassin

Avant de lancer votre robot, il faut garder une chose en tête : le robot hydraulique agit comme une buse d’aspiration mobile : tout ce qui sera attiré par le robot finira dans le filtre de votre piscine. Si votre piscine est très sale, comme après une sortie d’hivernage : nous vous conseillons de passer au préalable un coup d’aspirateur manuel, avec la vanne réglée sur mise à l’égout : les plus grosses saletés et débris (boue, terre, grosses feuilles, branches) seront directement évacués de la piscine, sans passer par le filtre.

Vous pouvez opter pour un piège à feuilles, à installer sur le tuyau du robot hydraulique : son gros filtre permettra de retenir les plus gros débris, afin qu’ils ne finissent pas dans le préfiltre de votre pompe, ou directement dans votre filtre.

Une fois le robot raccordé à votre prise balai ou votre skimmer, vous pouvez relancer votre filtration : le robot commence son nettoyage !

Les robots hydrauliques ne contiennent pas d’électronique, et ont donc une navigation aléatoire : ne vous étonnez donc pas de voir votre robot partir dans une direction, puis faire demi-tour, et faire à nouveau demi-tour quelques secondes plus tard. Le robot nettoiera votre bassin en quelques heures (durée du nettoyage conseillé généralement indiqué sur les notices d’utilisation).

4 : Le rangement du robot

Une fois le nettoyage de la piscine terminé, coupez à nouveau la filtration, puis démontez les tuyaux. Faites sécher le tout avant de procéder au rangement du robot.

Si vous possédez une vanne sur la prise balai de votre piscine, vous pouvez fermer celle-ci, et laisser le robot hydraulique dans la piscine. Comme il ne comprend aucune pièce électrique, il peut rester indéfiniment dans l’eau (sauf en hiver). Cela vous évite de devoir le monter et démonter à chaque utilisation !

Pour conclure

Si l’on devait retenir 3 points de cet article, j’opterai pour ceux-ci : s’assurer du débit de filtration de sa piscine, prendre son temps pour les premières mises à l’eau du robot (notamment bien faire le vide d’air), et bien penser à couper sa filtration lors des manipulations de votre robot hydraulique !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *