Les différents types de robots de piscine

Si vous lisez cet article, c’est que, parmi les différents types de nettoyeurs pour piscine, les robots nettoyeurs de piscine ont attiré votre attention. Compréhensible, quand on sait que les robots de piscine sont les seuls appareils à pouvoir nettoyer toute la piscine (par toute, j’entends sol, parois et ligne d’eau) entièrement automatiquement : on l’immerge dans l’eau, on appuie sur le bouton marche, et on le regarde travailler à notre place !

types de robot pour piscine

Quiconque possède une piscine sait à quel point le nettoyage de celle-ci peut très vite devenir une corvée, à tel point que vous n’avez parfois plus envie de débâcher votre piscine pour vous baigner, afin de ne pas devoir brosser et aspirer manuellement le bassin après la baignade (je le sais, je l’ai vécu…) !

Il est vrai que si vous possédez une petite piscine hors sol du type autoportée (avec boudin) ou tubulaire, la surface à nettoyer est quand même bien moindre que dans le cas d’une piscine creusée.  Cela peut quand même très vite devenir une contrainte : après tout, selon moi, la piscine doit rester avant tout un espace de détente, d’amusement et de relaxation ! Se baigner une heure pour nettoyer son bassin pendant autant de temps une fois sorti de l’eau, non merci !

Le principe de fonctionnement de tous les robots est pratiquement identique : le robot se promène dans votre piscine en aspirant ou soufflant de l’eau contre les parois. Le mouvement de l’eau décolle les impuretés qui sont aspirées et retenues dans le filtre du robot, ou dans le filtre de votre piscine selon le type de robot.

Je pensais naïvement que, du coup, tous les robots se ressemblaient plus ou moins, et donc que peu de modèles seraient disponibles à la vente. J’ai très vite révisé mon opinion quand j’ai vu la quantité de marques et de revendeurs différents, avec des écarts de prix considérables !

Après quelques recherches en magasin et sur internet, j’ai retenu que, actuellement, 3 types de robots sont le plus commercialisés, du moins en France :

  • les robots électriques, fonctionnant sur secteur.
  • les robots hydrauliques, fonctionnant grâce à la filtration de votre piscine.
  • les robots a surpression, fonctionnant avec l’ajout d’un surpresseur sur le circuit hydraulique de votre piscine.

Sans plus d’informations, vous me direz que ça vous fait une belle jambe ! Pas de panique, détaillons un peu plus le fonctionnement de ces 3 types de robots.

Les robots électriques

robot de piscine électrique TigerShark HaywardLes robots électriques se branchent sur une prise de courant classique. C’est l’électricité qui alimente un moteur dans le robot (moteur en basse tension pour éviter une électrocution) : ce moteur fait tourner la turbine d’aspiration du robot, qui assure le nettoyage et le déplacement du robot.Les impuretés récoltées contre les parois de votre piscine sont capturées par le filtre présent dans le robot.

Concrètement, vous branchez le robot électrique sur une prise de courant, vous l’immergez, vous appuyez sur « on », et vous vous relaxez en attendant que le robot ait fini sa tâche ! Une fois que le robot à terminé le nettoyage de votre piscine, éteignez-le et sortez-le de l’eau. Il faudra alors accéder au filtre pour le vider et le nettoyer avant le prochain nettoyage.

Le principal inconvénient de ce type de robot, c’est généralement son prix. Il faut compter au minimum 600 à 700€ pour avoir un robot de qualité, d’une marque connue.

Les robots hydrauliques

robot-de-piscine-nettoyeur-hydraulique-mx-6-zodiac

Les robots hydrauliques se branchent directement sur la filtration de votre piscine, via la prise balai spécialement dédiée, ou via le skimmer de la piscine.

Le principe de fonctionnement reste quasiment identique aux robots électriques : le robot aspire l’eau et les impuretés grâce à votre pompe de piscine. Généralement, ces robots ne sont pas munis de filtres : les impuretés sont donc directement aspirées dans le filtre de votre piscine. C’est le mouvement de l’eau qui actionne un système d’engrenages et de poulies, permettant à votre robot hydraulique de se déplacer.

On trouve des robots hydrauliques à presque tous les prix :  d’une centaine d’euros à plus de mille euros.

Les robots à surpression

robot-de-piscine-polaris-280-polaris

Les robots à surpression se branchent uniquement sur la prise balai de votre piscine. En amont, celle-ci doit être équipée d’un surpresseur : concrètement, il s’agit d’une pompe de piscine dédiée à votre robot à surpression. L’eau, au lieu d’être aspirée par la prise balai, sera refoulée par celle-ci. La pression de l’eau décollera les impuretés, et permettra au robot de se mouvoir dans votre bassin.

C’est le type de robot le moins populaire des 3, car il nécessite une installation spécifique sur le circuit hydraulique de votre piscine, ce qui peut être difficile à mettre en place une fois la piscine construite.

Conclusion

Ces 3 types de robots sont les plus vendus en France et à travers le monde. Chacun possède ses avantages et ses inconvénients. Chaque type de robot fera l’objet d’articles plus détaillés, pour vous aider à faire le bon choix en fonction de votre installation, de vos exigences, et de votre budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *